Le site de référence sur la série fbi portés disparus
Bienvenue sur www.fbi-fr.net nous sommes le samedi 14 décembre bonne fête aux Odile.
TELE POCHE
 

Eric Close nous accueille en tee-shirt et jean quelques minutes avant de revêtir costume-cravate pour devenir martin Fitzgerald. Acteur, réalisateur et père de famille, Eric est un homme occupé.

Que se passe-t-il pour Martin, cette année ?

Dans sa vie personnelle, pas grand-chose ! Il y a deux ans, avec ses problèmes de dépendance à la drogue, il a vécu des moments difficiles. Cette année, la grève a pas mal ralenti le processus de tournage de plusieurs scénarios. En revanche, l'année prochaine Martin va tomber amoureux et cette histoire va mal tourner. Les scénaristes m'ont déjà prévenu. Ce nouveau personnage féminin va avoir deux visages, et martin va tomber de haut...

Savez-vous dès à présent qui va interpréter ce rôle ?

Non, pour l'instant les producteurs n'en sont qu'au casting, mais j'espère bien avoir mon mot à dire !

Cette année, comme la précédente, vous êtes passé derrière la caméra. Est-ce un exercice difficile d'être à la fois acteur et réalisateur ?

J'ai en effet réalisé un épisode cette année, et aussi l'année dernière. Lorsque c'est moi qui dirige, je me laisse tranquille en tant qu'acteur [rire]. C'est un tout autre exercice puisqu'il faut prendre en main et coordonner tout un épisode, les acteurs, l'équipe technique... Alors que, lorsque je joue Martin, j'échange deux ou trois mots avec mes partenaires, et puis c'est fini. C'est beaucoup plus succinct. Je compte d'ailleurs continuer à rallonger mon curriculum en tant que réalisateur, car cela me passionne.

Comptez-vous participer longtemps encore à la série ?

Nous sommes certains de tourner dès le mois de juillet la saison 7. Après, rien n'est encore signé pour une huitième saison, mais cela s'annonce plutôt bien.

La série cartonne aux Etats-Unis mais aussi en France et ailleurs. Comment vivez-vous ce succès ?

Plutôt bien, car cela m'a ouvert beaucoup de portes et j'espère pouvoir bientôt faire du cinéma. Financièrement, c'est très confortable. Et cela me laisse aussi du temps pour m'occuper de ma famille. Comme il y a six personnages principaux, les heures de tournage sont partagées. Aujourd'hui, par exemple, je tourne avec Marianne Jean-Baptiste. Poppy Montgomery et Anthony LaPaglia tournaient ce matin. Ils ont leur après-midi libre. Cela nous permet à tous de garder un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.
Copyright © 2003-2019 fbi-fr.net - Le site de référence sur la série fbi portés disparus.